Arborisation : les résultats de notre enquête

Dans un contexte de réchauffement climatique, il nous faut connaître les essences d’arbres à planter aujourd’hui qui résisteront demain à des canicules et des sècheresses qu’on nous annonce de plus en plus fréquentes. En janvier, nous vous avons demandé de remplir une petite enquête sur les arbres et arbustes de vos jardins.

Merci à tous ceux qui nous ont répondu, nous vous donnons les résultats.

Ce qu’il faut en retenir :

  • Grande diversité des essences d’arbres et d’arbustes sur Jons, dans nos jardins et sur les terrains communaux.
  • Plusieurs d’entre nous aimeraient tout simplement mieux connaître les noms des arbres.
  • Les observations sont concordantes et permettent d’identifier les essences d’arbres menacées : principalement les épiceas et les arbres fruitiers.
  • On observe une remontée des arbres du sud (oliviers, cyprès, oranger du Mexique).
  • Les sous-sols de Jons sont de plusieurs natures, certaines espèces qui poussent bien dans un endroit poussent moins bien dans un autre.
  • Cette enquête nous permet de proposer plusieurs initiatives : voir ci-dessous.

N’hésitez pas à nous donner votre avis !

Pourquoi cette enquête ?

Les observations avec cette enquête donnent des pistes : on peut identifier dès aujourd’hui des espèces d’arbres qui ne pourront pas résister aux grandes chaleurs mais on peut aussi identifier des espèces qui vont résister et offrir dans vingt ans une ombre bienfaisante à nos enfants.

Rappel du texte du formulaire :

Nous constatons que les étés sont de plus en plus chauds avec des périodes de canicule et de sécheresse. La nature souffre du manque d’eau et de l’intensité de la chaleur du soleil. Comment réagissent les arbres et les arbustes de nos jardins ?

Chacun a pu observer telle catégorie qui séchait ou brûlait littéralement, des arbres qui perdaient leurs feuilles de façon prématurée et une exposition nord devenue providentielle dans nos jardins. Une évolution locale de la flore est perçue au fil des années.

Les restrictions hydriques sont fréquentes. Les récupérateurs d’eau de pluie sont vite vidés pour les potagers et les petites plantations.

Dans notre association basée sur la nature et l’environnement il nous est apparu opportun de connaître l’expérience des Jonsois sur la résistance estivale de nos arbres et arbustes. Que faut-il planter aujourd’hui dans notre région?

Nous vous proposons une petite enquête basée sur l’observation du comportement et l’adaptation de vos arbres et arbustes en fonction de la variété et de l’exposition. Celle-ci pourrait servir à tous, à un échelon personnel ou collectif pour notre commune. Les conclusions seront publiées sur notre site.

Grand tableau de notre enquête

Certaines espèces ont été citées à la fois en Bonne résistance, et en Mauvaise résistance.

Nous ne les avons pas listées ici, mais l’enseignement que l’on en tire, c’est qu’il n’y a pas de loi universelle, les conditions d’exposition, d’arrosage et le sous-sol sont des éléments déterminants.

Nous n’avons retenu dans le tableau ci-dessous que les espèces citées au moins deux fois.

Arbres

Bonne résistanceMauvaise résistance
• Albizias• Épiceas
• Oliviers• Les fruitiers en général offrent une grande sensibilité au stress hydrique
• Érable du Japon ( ?  – en exposition nord)• Hêtre
• Acacias• Prunus
• Muriers (sauf maladie champignons)
• Saules
• Cèdres
• Pins, certains pins (parasol ?)
• Figuiers
• Palmiers
• Magnolias

Arbustes

Bonne résistanceMauvaise résistance
• Tous lauriers : sauce / rose / tain / etc…• Petits fruits rouges
• Genévrier / juniperus• Cornouiller
• Oranger du Mexique• Hortensias
• Forsythia • Azalée
• Fusain• Rhododendrons
• Viorne • Camelias
• Seringat
• Pyracantha
• Cognassier du Japon
• Lilas des Indes
. Troène
• Mahonia
• Photinia
• Vegelia
• Cotoneaster

Propositions pour des initiatives

Cette enquête nous donne plein d’idées ! JonsVertDemain est force de proposition pour peupler le village d’arbres.

  • Connaître nos arbres
    JonsVertDemain propose de travailler avec l’Ecole et la Mairie pour réaliser des cartes d’identité des arbres rencontrés sur les chemins du village.
  • Planter des d’arbres
    JonsVertDemain propose de lancer une consultation quartier par quartier des zones où il serait possible d’implanter des arbres. En accord avec la Mairie on pourrait alors lancer un projet de plantation d’arbres sur la commune.
  • Améliorer nos connaissances
    Cette proposition de JonsVertDemain concerne le niveau de connaissances des arbres et des forêts. Plus les Jonsois connaitront leurs arbres, plus ils en prendront soin et feront de notre village un beau village arboré.
    On peut faire venir des experts.
    Par exemple : connaissez-vous la méthode Miyawaki ? Et que savons-nous de l’enquête SÉSAME de l’université de Metz ? etc…
  • Pourquoi nous aimons les arbres !
    Au moment où nous préparions cette synthèse des réponses, un grand titre du journal Le Progrès de Lyon, a retenu notre attention, le samedi 27 février dernier, voici le titre :

Arbres, forêts urbaines et climat, Comment planter et où ?

C’est exactement la question que nous nous posions et que nous vous avons transmise.
Les arbres nous offrent un beau cadre de vie, leur évaporation pour la photosynthèse en fait des climatiseurs naturels, il fait bon sous leur ombre. Beaucoup d’animaux y trouvent refuge.
Leurs feuilles qui tombent en automne permettent de faire un bon humus sous leurs branches, (à condition de ne pas tout gratter en pensant que ce sont des “saletés”), voici un vrai recyclage que nous montre la nature.
Leurs couleurs en toute saison est source de beauté, et nous aimons les arbres.

Mais surtout :  les arbres sont des alliés essentiels pour lutter contre l’augmentation des températures, en particulier la température des sols.
Or la nature prend son temps : il faut vingt ans pour qu’un arbre atteigne la maturité. Nous avons une responsabilité vis-à-vis de ceux qui vivront à Jons dans vingt ans.

Il faut planter aujourd’hui les arbres de demain.

Pour finir, nous donnons la parole à Pierre Athanaze, vice-président de la Métropole de Lyon, qui s’exprimait dans cet article du Progrès.

Articles récents

Pour continuer...

Articles récents

Fresque du Climat à Jons: inscrivez-vous !

Inscription ici ! Comprendre le dérèglement climatique global avant d’agir localement Demande de renseignements par mail : contact@jonsvertdemain.com Comment ça se passe ? Par petits groupes de

exemple d'oya

Les Oyas

Un dispositif d’arrosage par diffusion de l’eau dans la terre : les OYAS Pour donner de l’eau aux plantes sans arroser la surface du sol, il